La communication assertive est le fait de pouvoir dire les choses avec fermeté et clarté, en respectant l’autre.

La communication assertive se base sur un système de responsbilisation de chacun. En effet, vous êtes responsable du message que vous envoyez, et de la façon dont vous l’envoyez ; tout come l’autre est responsable de la façon dont il reçoit votre message.

C’est en cela que l’assertivité est importante, car plus votre message sera clair, et mieux l’autre pourra prendre la responsabilité de ses actions en réponse à votre message !

Voici donc les ingrédients de la comunication assertive :

1. L’énoncé des faits : vous devez rester sur le factuel. La base de discussion est ainsi la même pour vous, comme pour le récepteur de votre message (ex : nous devons terminer ce dossier pour le 30 mars, date fixée avec le client).

2. L’énoncé du sentiment : la personne comprendra mieux votre émotion (ex : j’ai peur que nous soyons en retard).

3. L’énoncé du besoin : l’autre saura pourquoi vous envoyez ce message ( ex : j’ai besoin que nous tenions les délais car cela fait partie de notre charte qualité et de nos engagements envers le client).

4. L’énoncé de la demande : ici il faut être clair pour que l’autre sache précisément ce que vous attendez de lui (ex: pouvez-vous donc prioriser ce dossier et le terminer pour demain ?).

Cette recette fonctionne aussi bien au travail que dans la vie privée, entre adultes, mais aussi avec les enfants !

Exemple : “je rentre à l’instant du travail et vous regardez la télévision, alors que le repas n’est pas prêt. Cela me met en colère, car j’ai le sentiment que vous ne respectez pas la demande que je vous ai faite ce matin, et que vous ne me respectez pas en tant que personne. Ai-je raison ?…”

“non bien sûr!”

“Bien, alors pouvez-vous s’il vous plaît préparer le repas et éviter de me mettre dans cette situation d’embarras une prochaine fois ?” 😉

Avec le coaching, vous pourrez aborder votre cas personnel et apprendre à communiquer auprès de votre entourage en toute sérénité.